L’Hypnose Humaniste en quelques mots

Nous connaissons tous des moments de transe hypnotique plus ou moins profonde au cours de notre vie. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène de dissociation. Comme, par exemple, lorsque nous sommes plongés dans un film au point de ne plus avoir conscience de notre corps ni de ce qui se passe autour de nous. Cela peut aussi se produire lorsque nous sommes absorbés par nos pensées, la lecture d’un livre ou notre travail, … au point de nous rendre compte soudain que nous sommes déjà arrivés chez nous, avons lu plusieurs pages sans avoir la moindre idée de ce qu’il y est écrit, vidé le paquet de chips, oublié de descendre du bus… Nous fonctionnons alors en mode automatique, non conscient. Et cela nous arrive fréquemment au cours d’une journée. Cela est même devenu un état d’être et un mode de fonctionnement très répandu dans nos sociétés.

Lors d’une séance d’Hypnose Humaniste, c’est tout l’opposé qui est recherché.

A la différence de l’Hypnose ericksonienne, de la Nouvelle Hypnose ou d’autres formes d’hypnose qui utilisent des protocoles thérapeutiques nécessitant d’être vécus dans un état de dissociation (conscient-Inconscient, corps-esprit, intérieur-extérieur); nous invitons pour notre part la personne à re-prendre conscience de ses mécanismes inconscients, de tout ce qui la constitue, l’anime… et à re-lier toutes les parts d’elle-même fonctionnant de manière autonome et suivant des trajectoires parfois contradictoires et conflictuelles, afin qu’elles communiquent, collaborent et cheminent ensemble vers des objectifs communs.

Nous invitons également la personne à prendre conscience de sa connexion à tout ce qui l’entoure.

Ainsi, la personne bien présente dans son corps, peut élargir son attention, son champ de perception, sa conscience et accéder à un champ d’information bien plus vaste que celui auquel elle se réfère habituellement. Connectée à son ressenti et à son intuition, elle peut découvrir, accueillir de nouvelles informations et éventuellement aider à la transformation de ce qui demande à l’être. Les sensations, symboles et archétypes rencontrés au cours de la séance ne requièrent pas d’interprétations. La nature et la quantité des informations qu’ils véhiculent dépassant les capacités d’entendement rationnel de notre mental raisonné. Néanmoins, ce dernier est convié à observer et donc à prendre connaissance de tout ce qui est vécu afin de s’ouvrir lui aussi à de nouveaux possibles et de collaborer à l’évolution du processus enclenché.

Aussi, consciente et associée lors de la séance, la personne demeure libre de ses choix, de ses décisions et de ce qu’elle met elle-même en place en réponse à ses besoins du moment.

Pourquoi Humaniste ?

Car si nous envisageons notre existence, unique, comme étant une forme d’expression de LA Vie, d’une Conscience, d’un champ « contenant » toute l’Information de tout ce qui existe et qui nous relie, notre cheminement personnel s’intègre naturellement dans un ensemble bien plus vaste qui évolue avec nous. C’est en ce sens que l’on parle ici d’humanisme :  l’évolution de chacun participant naturellement à l’évolution de ce et ceux qui l’entourent et donc de l’ensemble de l’humanité !